L’école secondaire de Saint-Paul aura son skatepark ultramoderne en 2023

C’est lors d’une conférence de presse qui s’est tenue au siège social de la MRC de Montmagny que la directrice de l’école secondaire de Saint-Paul-de-Montminy, Mme Julie Bilodeau, annonçait fièrement la construction d’un skatepark qui sera inauguré au printemps 2023 sur le site de l’école. Évalué à 245 000 $, le projet peut compter sur un partenaire de choix avec l’entreprise Bois Daaquam située à Saint-Just-de-Bretenières.

L’historique
Réalisant en août 2021 que le taux de vapotage des élèves de l’école secondaire de Saint-Paul-de-Montminy était très élevé, la direction de l’école secondaire a signé une entente de partenariat avec le Conseil québécois sur le tabac et la santé afin de réduire le vapotage et le tabagisme à l’école, l’objectif étant d’augmenter le taux d’élèves adoptant de saines habitudes de vie afin de favoriser le bien-être physique, social et psychologique de tous les élèves.

C’est alors que l’idée d’un projet rassembleur favorisant le sentiment d’appartenance à l’école secondaire de Saint-Paul-de-Montminy a germé. Le conseil étudiant a été consulté et, unanimement, un projet de skatepark est né.

Le projet
Le projet consiste à ériger un skatepark ultramoderne sur le site de l’école secondaire de Saint-Paul-de-Montminy. Les acteurs impliqués souhaitent que ce projet joue un rôle dans la motivation et la persévérance scolaire en créant un lieu propice agréable incitant les jeunes à se rendre à l’école.

« Je suis fière de la solide collaboration établie entre les différents partenaires engagés pour offrir à nos jeunes un beau skatepark moderne. Cette infrastructure sportive constituera un symbole de solidarité pour le rayonnement de notre école, de nos enfants et de notre région et sera, j’en suis certaine, un facteur important pour la réussite éducative et la persévérance scolaire de nos enfants d’aujourd’hui, qui seront nos adultes de demain », de mentionner Mme Julie Bilodeau, directrice de l’école secondaire de Saint-Paul-de-Montminy.

Mis à part les sauts et les rampes, il y aura un îlot intergénérationnel qui permettra aux spectateurs de tous les âges d’assister aux performances des utilisateurs. Le skatepark sera ouvert dès que la température le permettra, et ce, pendant les heures de classe, mais aussi en dehors, puisqu’un animateur sera sur place pour effectuer de la surveillance. Par ailleurs, à partir du 25 octobre prochain et jusqu’à la fin de l’année, l’école offrira des cours de skate sur l’heure du dîner dans un large corridor de l’école afin d’enseigner les techniques de base de ce sport et nourrir l’engouement des élèves qui ont hâte d’avoir enfin leur skatepark!

De plus, il est prévu qu’un athlète bien connu du milieu du skate et figure de proue chez les jeunes vienne offrir des ateliers sur la sécurité et les différentes techniques pour bien pratiquer ce sport. Des ateliers de fabrication de skates ainsi qu’un support pour les ranger se grefferont ultérieurement au projet. Ces ateliers, insérés dans le cadre scolaire, seront réalisés par les élèves en collaboration avec le nouveau Fablab de Saint-Just-de-Bretenières, lequel possède des équipements du bois très sophistiqués. Les élèves seront encore plus fiers de pratiquer ce sport en sachant qu’ils ont eux-mêmes fabriqué leur planche à roulettes.

Groupe Lebel Bois Daaquam, un partenaire majeur!
Le coût du projet évalué à 245 000 $ desservira les clientèles des huit municipalités du sud de la MRC de Montmagny.

Déjà, plusieurs organisations ont accepté d’investir financièrement dans la réalisation du skatepark, soient l’école secondaire de Saint-Paul-de-Montminy, la MRC de Montmagny, les pôles municipaux du centre et du sud et une entreprise privée, Groupe Lebel ─ Bois Daaquam, qui a accepté de devenir le partenaire officiel du projet. C’est ainsi que le lieu portera le nom de « Skatepark Groupe Lebel ─ Bois Daaquam ».

Pour pouvoir compléter le budget nécessaire à la réalisation de cet équipement récréatif, l’équipe de la MRC de Montmagny partira dès cette semaine à la recherche de partenaires privés pour arriver à un montant de 60 000 $ amassés sur le plan corporatif.

« Avec ce projet, nous avons une réelle impression de pouvoir contribuer à faire une différence dans la vie des jeunes de la région. Nous sommes fiers d’avoir été approchés pour un projet aussi porteur de sens qui s’inscrit dans des pratiques régionales et locales inspirantes », ajoute M. Christian Dionne, directeur des opérations.

La collaboration de la MRC de Montmagny
La MRC de Montmagny, par le biais de son agente de développement en loisir et en culture, Mme France Lévesque, et de la chargée de projet du volet Signature innovation en santé, Mme Frédérique Boulet, ont accompagné la directrice de l’école dans le choix des fournisseurs, les demandes et montages financiers du projet et dans la recherche de financement.

« La MRC de Montmagny est très heureuse de la synergie qui se cache derrière ce projet impliquant les huit maires des pôles centre et sud ayant reconnu la valeur de ce projet pour les jeunes de leurs huit municipalités à la hauteur de 51 250 $. Enfin, nous sommes également fiers de travailler avec le milieu de l’éducation, étant un pilier crucial de la santé durable, il s’agit pour nous d’une opportunité de travailler de manière intersectorielle favorisant l’atteinte de nos objectifs en santé durable », de commenter Mme Jocelyne Caron, préfet de la MRC de Montmagny.

Sur la photo : Mme Frédérique Boulet, chargée de projet à la MRC de Montmagny, Mme Jocelyne Caron, préfet de la MRC de Montmagny, Mme Julie Bilodeau, directrice de l’école secondaire de Saint-Paul-de-Montminy, M. Cédric Tanguay, élève au 2e secondaire à la polyvalente de Saint-Paul-de-Montminy, M. Charles-Antoine Desrosiers, enseignant, M. Christian Dionne, directeur des opérations au Groupe Lebel/Bois Daaquam et M. Alain Talbot, maire de Saint-Paul-de-Montminy.