Entente Québec-Municipalités – Le maire de Montmagny demande à Québec de transférer l’équivalent d’un point de la TVQ

À l’instar de ses collègues réunis la semaine passée lors de la rencontre des maires de municipalités de centralité de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), le maire de Montmagny, M. Rémy Langevin, demande au gouvernement du Québec de transférer l’équivalent d’un point de la TVQ aux municipalités. Outre les dossiers prioritaires pour sa région et sa municipalité, M. Langevin a profité de ce caucus pour appuyer l’UMQ dans ses négociations avec la partie gouvernementale en vue de conclure, d’ici la fin septembre, une nouvelle entente Québec-Municipalités sur la fiscalité.

Alors que les négociations entre le gouvernement et l’UMQ entrent dans leur dernière ligne droite, l’occasion est bonne pour le monde municipal de rappeler aux citoyens les enjeux entourant la signature d’un nouveau pacte fiscal. « Le slogan de l’UMQ frappe dans le mille. Le contribuable fait sa part. Au gouvernement de faire la sienne explique très bien la situation dans laquelle une municipalité comme la nôtre se trouve. Avec en moyenne 70 % des revenus qui dépendent de la taxe foncière, les municipalités n’ont que deux choix pour assumer pleinement leurs responsabilités : hausser le compte de taxes des contribuables ou demander au gouvernement de faire sa part. C’est cette deuxième option que nous retenons », a déclaré M. Langevin.

« C’est mathématique. Les municipalités sont frappées de plein fouet par les changements démographiques et économiques avec pour conséquence une transformation complète de l’assiette fiscale. La taxation foncière est un modèle en fin de vie datant d’une autre époque. Puisque nous sommes résolus à ne pas alourdir le fardeau fiscal des contribuables, nous nous tournons vers le gouvernement. Ce que nous demandons, c’est qu’il tienne sa promesse faite en campagne électorale et utilise une partie de ses importantes marges de manœuvre pour régler la situation », d’ajouter l’élu magnymontois qui rappelle du même souffle que les municipalités ont fortement contribué au retour à l’équilibre budgétaire en assumant une coupe de transfert de 300 M$ en 2015.

Réitérant les demandes des municipalités qui sont sur la table, notamment un meilleur partage des revenus sur les ressources naturelles et le plein paiement des taxes foncières sur les bâtiments gouvernementaux, M. Langevin a souligné l’importance pour sa municipalité et sa région du transfert d’un point de la TVQ. « Le transfert de l’équivalent d’un point de TVQ, c’est autant d’argent que mes collègues maires et moi n’aurons pas à aller chercher dans les poches de nos citoyens. Ça contribuera aussi à reconnaître le rôle des municipalités dans le développement économique ».

Outre les négociations sur le prochain pacte fiscal, les membres du Caucus des municipalités de centralité de l’UMQ ont également profité de leur réunion pour rencontrer la ministre du Développement économique régional afin de réitérer l’importance du rôle majeur et structurant des municipalités de centralité en matière de développement économique.

Source : UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC
Information : Patrick Lemieux І 514 282-7700, poste 279 І plemieux@umq.qc.ca